Choix des avocats pour un divorce par consentement mutuel:

Depuis le 1er janvier 2017 , le nouveau divorce par consentement mutuel suppose que chacun des époux soit assisté par son propre avocat .

EN SAVOIR PLUS SUR LE DIVORCE

Ainsi , chaque époux doit pouvoir choisir son avocat en toute liberté et indépendance.

Les règles relatives au conflit d’intérêts imposent :

A l’avocat qui vous aurait avant l’application de la nouvelle Loi , reçu et conseillé avec votre conjoint , de se retirer du dossier :

il ne peut plus être l’avocat d’aucune des deux parties, vous devez donc tous les deux choisir chacun un nouvel avocat.

De même, lorsqu’un époux se présente dans un cabinet où exercent plusieurs avocats, les avocats du même cabinet, associés, collaborateurs ou d’une même structure d’exercice: SCM, cabinet groupé et même les avocats exerçant dans les mêmes locaux, ne devraient pas intervenir pour l’autre époux.

Enfin, un époux ne peut pas imposer par lui-même ou son avocat un autre avocat qui n’aurait pas été choisi par librement par l’autre époux.

Si vous souhaitez engager une procédure par consentement mutuel, veillez à choisir librement votre avocat et laisser votre conjoint faire de même.

A défaut, l’Acte d’avocat de divorce pourrait être retardé, voire, vicié.